CCIP-BOSS-FDME-INTERVIEW
Casting

Laurent Levrard

DRH chez SUEZ EAU France Sud Ile-de-France

Faculté des Métiers de l’Essonne (FDME)

L'apprentissage : c’est du donnant-donnant...

Partenaire de la Faculté des Métiers de l’Essonne, SUEZ Eau France a fait de l’apprentissage l’une de ses priorités en matière de recrutement. Pour Laurent LEVRARD, Directeur des ressources humaines de la Région Sud IDF, si l’alternance est un bon outil de sourcing pour l’entreprise, c’est aussi souvent pour le jeune un moment décisif pour tester, sur le terrain, la pertinence de ses choix en matière d’orientation professionnelle.

SUEZ France a choisi de renforcer récemment sa coopération avec la Faculté des Métiers de l’Essonne. Quels sont vos objectifs ?

Nous avons toujours recruté des apprentis de la Faculté des métiers de l’Essonne (FDME) chez nous mais depuis l’année dernière, nous avons voulu effectivement aller plus loin dans notre collaboration à travers la signature d’un partenariat sur trois ans. Ce partenariat vise notamment à mieux faire connaître les formations dispensées par la FDME auprès de nos interlocuteurs en interne. L’objectif, c’est aussi de pouvoir présenter plus facilement aux jeunes et aux enseignants de l’école, nos différents métiers.

Quels sont vos principaux besoins en matière de recrutement ?

Nos besoins portent principalement sur la maintenance industrielle, tout ce qui est électromécanique. Nous recrutons également des jeunes en chaudronnerie mais aussi dans le domaine de la relation client. De ce point de vue-là, la FDME nous apporte des jeunes formés du CAP au BTS dans un grand nombre de nos métiers.

Recruter localement, c’est important pour vous ?

Comme nous produisons localement, nous souhaitons pouvoir aussi recruter localement. Donc nous essayons de recruter au maximum des jeunes qui sont en formation sur notre territoire.

L’accueil de jeunes en alternance fait aussi parti de vos priorités. Pour quelles raisons ?

Nos besoins de recrutement sont importants mais, paradoxalement, nous avons parfois du mal à trouver des candidats sur le marché du travail. D’où notre volonté de développer l’accueil d’apprentis au sein de l’entreprise. SUEZ souhaite recruter 650 alternants sur l’ensemble du Groupe en France.

L’apprentissage, c’est une relation qui se noue durant un, deux ou trois ans entre un jeune en alternance et son tuteur. Elle vise bien sûr à transmettre le savoir de ce tuteur à ce jeune. Elle permet aussi au jeune d’apporter son savoir-être et son savoir-faire. C’est du donnant-donnant. Cette phase d’apprentissage nous permet de détecter des personnes qui seront susceptibles, demain, d’occuper des postes au sein de l’entreprise. Naturellement, le taux de succès n’est pas de 100 % et ce n’est pas uniquement dû au fait qu’un jeune peut ne pas nous convenir. Celui-ci, même s’il nous donne entière satisfaction est naturellement libre de rester ou de ne pas rester dans l’entreprise à l’issue de sa période d’apprentissage, soit pour poursuivre ses études, soit pour découvrir une autre activité professionnelle. Ce n’est donc pas uniquement l’entreprise qui sélectionne, il appartient aussi au jeune de se déterminer à un moment donné sur un choix professionnel.