Etudiante d'une école de la CCI Paris Île-de-France
25  Nov. 2020

Contrat d’apprentissage : des ressources originales à la disposition des étudiants pour les accompagner dans leur recherche

Brève

La professionnalisation débute dès l’entrée en formation

Le groupe éducatif de la CCI Paris Île-de-France forme chaque année 35 500 étudiants dont 15 500 apprentis, inscrits au sein de 500 programmes (dont 400 en apprentissage), du CAP au Master.
9 étudiants sur 10 trouvent un emploi dans les 7 mois après l’obtention de leur diplôme.

Sa spécificité est d’intégrer les jeunes dans ses formations en alternance même s’ils n’ont pas encore trouvé d’entreprise et de les accompagner jusqu’à la signature de leur contrat d’apprentissage grâce au suivi des services relations entreprises et à la mise à leur disposition d’outils performants.

Nous avons interrogé Sandrine Brissot, enseignante-chercheure, responsable de l’Académie des Enseignants et des Acteurs Éducatifs, au sein de la Direction de l’innovation pédagogique sur deux de ces ressources originales proposées aux étudiants.

Sandrine Brissot

Nous sommes parties d’une conviction : la professionnalisation débute dès l’entrée en formation au sein d’une école. Nous avons souhaité apporter des réponses appropriées à chaque situation (âge, niveau, contexte, secteur professionnel…).

Nous avons conçu deux dispositifs pour accompagner les apprentis et les étudiants dans leurs démarches auprès des entreprises.

Le premier, Le vade-mecum de la prépa-apprentissage, est un livret d’activités et de formation.

Il accompagne les jeunes dans la construction de leur portefeuille professionnel de compétences jusqu’à la signature de leur premier contrat d’apprentissage. Ce vade-mecum est destiné aux pré-apprentis et n’existe nulle part ailleurs. Il est la matérialisation de l’engagement de la CCI Paris Île-de-France aux côtés des prépa-apprentissages de ses écoles (Gobelins, FERRANDI Paris, Gescia, ITESCIA et LEA-CFI). C’est le fruit d’un travail collectif.

On y retrouve les contributions de divers acteurs de la Mission Formation (élus, directeurs, professeurs, apprentis, directeurs de programmes, chargés de placement…). Ils apportent des conseils concrets, basés sur leur expérience, aux futurs apprentis.

Ce livret permet de les guider pas à pas jusqu’à la signature de leur premier  contrat. Il vise aussi à les aider à comprendre ce qu’est le monde professionnel, souvent un espace inconnu pour eux, ainsi que les enjeux du contrat d’apprentissage et la notion de compétences.

Nous les engageons, par l’intermédiaire de ce livret, dans la construction de leur premier portefeuille de compétences et d’expériences. Le vade-mecum leur permet de communiquer avec l’école et les entreprises. Il contient des espaces d’exploitation des moments de leur recherche, permet d’en discuter avec leur référent au sein de l’école. Le vade-mecum est donc complètement en phase avec le quotidien d’un apprenti et ses besoins.

Nous avons voulu que ce livret soit beau graphiquement pour que les jeunes trouvent plaisir à le consulter et soient heureux de le posséder.

Leur progression se fait par le biais de questions-réponses, d’activités à mener et d’espaces à renseigner. Ce processus pédagogique, dit de la médiation, vise à apporter les éléments de compréhension du monde de travail et à se les approprier.

Ce livret s’adresse à un public assez jeune, de niveau bac pro ou décrocheurs en réorientation. Il a été financé dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences Prépa-Apprentissage.

Le vade-mecum de la prépa-apprentissage
Le vade-mecum de la prépa-apprentissage

Le deuxième dispositif que nous avons élaboré, s’intitule Recrut’SPOC*. Il s’agit d’un parcours en ligne que chaque école peut proposer à ses étudiants.

Recrut’SPOC est destiné aux étudiants à la recherche d’un placement en entreprise que ce soit en apprentissage, ou en stage. Il leur apprend à entrer en contact avec l’entreprise et surtout, à préparer ce contact.

Ce parcours est construit comme un challenge ludique, avec un système de caps à passer. Il est découpé en 7 modules : construire son projet, rédiger un CV de qualité, rédiger une lettre de motivation adaptée, prospecter les entreprises et explorer son réseau, prendre contact avec l’entreprise, préparer son entretien et un bilan des caps franchis.

Les différents modules sont constitués, au-delà des apports (vidéos, documents mais aussi de jeux et défis à relever), d’un quizz, d’une fiche de synthèse et d’un élément très important, la check-list.

Cette check-list permet aux étudiants d’évaluer leur progression et d’établir leurs priorités. Elle se présente sous la forme d’un questionnaire à renseigner qu’ils conservent comme un aide-mémoire numérique.

Le quizz proposé dans chaque module conditionne l’accès au niveau suivant. Chaque module correspond à peu près à deux heures de travail. Ce SPOC constitue une base d’accompagnement des jeunes intégrable dans leur formation. Les « Career Centers » de chaque école peuvent le personnaliser en y ajoutant des éléments spécifiques en fonction des métiers auxquels les jeunes se forment. Je conseille d’ailleurs les équipes à l’intégration de ces dispositifs dans leurs pratiques de l’accompagnement au placement et les forme.

Grâce à ces ressources  accessibles et téléchargeables, les jeunes se constituent un portefeuille de compétences et d’outils indispensables pour mener à bien la recherche de leur  contrat. Ils pourront l’enrichir tout au long de leur progression.

Je dois dire que je suis fière d’avoir conçu et piloté ces deux projets au sein de la direction de l’innovation pédagogique. Je me suis fondée sur des principes de la pédagogie de l’alternance, des notions de l’expérience apprenante et sur la pratique quotidienne de nos écoles pour créer des modules communs à l’ensemble de ces dernières et personnalisables.

Les retours sont très positifs.

La recherche d’un contrat est l’expérience de professionnalisation la plus formatrice qui soit et nous apportons à nos étudiants des outils pour les accompagner dans cette démarche qui leur seront utiles également lorsqu’ils auront terminé leurs études, au moment de la recherche de leur premier emploi et tout au long de l’évolution de leur carrière.

 

* SPOC : Small Private Online Course

Sur le même sujet :

Se former par la voie de l’apprentissage :
www.chacunsavoie.com/actualites/se-former-en-apprentissage/

Apprentissage : 10 petits conseils utiles pour trouver votre entreprise !
www.chacunsavoie.com/actualites/trouver-son-alternance-10-petits-conseils-utiles/

 

Crédit photos :
Illustration de l’article : Aurélia Blanc / CCI Paris Île-de-France
Portrait de Sandrine Brissot : Thinlay Silva-Vincent et Geoffrey Piguet.